Neige Sibérienne & Soleil Levant
Bienvenue à toi visiteur !
Te voici sur le Forum de discussion sur le Japon et la Russie; Neige Sibérienne et Soleil Levant.
Viens t'inscrire pour pouvoir partager de passions communes avec nos membres.
Sur ce, bonne visite ! ;)


Vous êtes fan du Japon ? Vous adorez la Russie ? Alors ce forum est fait pour vous !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Melon-chan ! les femmes au combat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Melon-chan ! les femmes au combat !   Mer 3 Oct - 14:33

Voili voilou ! ma deuxième fanfiction porte sur Mikuru ! Qui fait partie du manga d'Haruhi Suzumiya :)
Ceci n'est qu'un prologue de a fanfiction juste pour vous mettre en appétit (miam miam !) et pour réveiller votre côté pervers XD
Sans plus attendre je vous laisse lire ! C'est l'histoire d'une Mikuru sure d'elle^^




Melon-chan





Rah lala... c'est vraiment trop encombrant les grosses poitrines ! Ça ne sert à rien en plus ! Enfin si... à ceux que les mecs s'inventent des fantasmes bizarres.

Oups ! Je ne me suis pas présentée, mon nom c'est Mikuru ! Oui oui, c'est bien moi ! L'esclave d'Haruhi Suzumiya. D'ailleurs elle commence à me gaver celle-la, avec ses cosplays érotiques qu'elle me fait porter...
Oui je ne suis pas si timide qu'on le croit, c'est un rôle que je joue pour m'attribuer la compassion du public dans l'animé ! La fille innocente vous voyez ? Enfin bref ! Je ne suis pas venue pour vous montrer ma face cachée ! Et non ! Désolé si vous croyez que j'allais débattre là-dessus.Je suis venue vous parler d'un cas plus grave et qui nous concerne TOUTES ! (désolé messieurs) La grande questions des seins !!!
mais oui ! Vous connaissez ! C'est ces espèces d'obus qui sont fixés à notre torse, et qui nous complexe énormément.
Chaque fille à une paire d'airbags différents, exemple : Yuki c plutôt des petits citrons, Haruhi des pommes...
Pour ma part c'est des pastèques ! (jalouses ??) en anglais ça se dit Watermelon ! Mon surnom donc... mais pour faire plus court on dit Melon, ce qui devient Melon-chan !
Kawaiii !! le surnom oui ! Mais quand on sait d'où vient l'idée beaucoup moins.

En faites si je suis venue vous parler de choses... mamaires, c'est tout simplement pour que vous veniez faire partie de mon club des Melons-chan ! Appel aux grosses poitrines ! Rejoignez moi ! Ensemble nous combatterons l'érotisme des hommes sur nos poitrines !

Je vous le dis ! Mikuru devient la présidente indestructible des grosses poitrines !

EN ROUTE !!!



Alors ? ça vous plaît ? :)

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloclo

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 19
Localisation : En France

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Mer 10 Oct - 14:36

La suite !!!!!! nooooooooooon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Sam 13 Oct - 11:09

MERCIIIIII !!! cloclo >< depuis le temps que j'attends que quelqu'un lise l'une de mes fanfictions ça me fait plaisir d'avoir au moins quelqu'un !
Je mettrais donc très prochainement la suite <3

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloclo

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 19
Localisation : En France

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Sam 13 Oct - 19:11

Cool ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Lun 15 Oct - 17:36

Voilà la suite !!!!!!!! Je vous avoue que sur le coup j'avais très envie de faire entrer un personnage masculin dans mon histoire, alors je me suis dis ! Pourquoi pas maintenant ?
Je vous laisse lire ! ;)


Début chaotique



Commençons par le commencement ! Tout d'abord il me faut des affiches avec un slogan choc et un sublime dessin pour que ma clientèle ramène le bout de son nez dans mon club. Je vous avoue que je suis dans la merde la plus totale car je ne sais pas DESSINER ! (je sais écrire quand même !) alors on va faire simple, on oublie le dessin et on met juste des mots !

…..............................................................................................

Bon ! L'affiche est tout simplement : hideuse, sale , tous les adjectifs péjoratifs !
Dans l'après-midi je colla mes morceaux de feuilles un peu partout dans le lycée, pour que mon club se fasse connaître vous voyez ?*
Maintenant je n'ai plus qu'à attendre mes futures membres aux gros seins avec patience ! J'espère que ma récolte sera fructueuse !

Je ne m'attendais pas à avoir un succès immédiat certes ! Mais... ça fait bientôt plus d'une semaine que je n'ai aucun membres !!! Mais enfin c'est pas possible ! Les filles avec des lolos gros comme le brésil ça existe pourtant ! (la preuve avec moi :D). Si jamais je n'ai aucuns membres d'ici trois jours... mon club sera effacé ! Déjà que les profs voyaient assez mal l'idée de former un groupe de lolos ferraris.
J'attends... j'attends... et j'attends toujours. Hélas aucunes filles n'arrivent, elles sont sans doute trop ordinaires pour comprendre le contexte originale de mon club.
Mon sac à la main, je finis par quitter la salle qui m'avait été affecté, le ciel était mauve et je compris donc que j'étais restée très tard. MES PARENTS VONT ME TUER !! Je commença à fermer la porte à clé quand j'entendis une voix masculine près de moi :
… : Je peux savoir ce que tu fais ici ?!
Moi : M-moi !? Euh... je...

J'étais intimidée par cette voix si viril, on sentait très bien l'assurance qu'il avait quand il me parlait. Mais je n'osais pas lever la tête pour voir son visage.

… : Alors ?
Moi : Euh... Je suis la présidente d'un club c'est pour ça que je suis là. J'étais entrain de quitter la salle.
… : Ah ok !

Sa voix avait pris un ton plus léger... Je leva mon visage et je finis par découvrir son visage...
Qu'est-ce qu'il était beau ! Ses cheveux étaient d'un blanc très clair et ses yeux étaient d'un gris pur. J'avais l'impression de me retrouver nez à nez avec un ange. Le seul petit bémol était cette cicatrice qu'il avait à l'oeil.


… : Excuse-moi de t'avoir agressé, j'ai pour habitude de croiser des élèves errants dans les couloirs qui viennent fouiller dans les salles de cours. J'avais l'impression que tu faisais partie de ses élèves. Dit-il avec un sourire niais
Moi : Ah...! Cela me déçois que ta première impression sur moi sois celle d'une délinquante !^^
… : Je te demande pardon ! Je ne suis pas un super détective.
Moi : Ce n'est rien (je tends ma main vers la sienne) je m'appelle Mikuru et toi ?
… : Allen ! Allen Walker.
Moi : Et bien je suis ravis d'avoir pus rencontrer le gendarme du lycée !
Allen : M-mais je ne suis pas un gendarme ! Je suis le délégué principale ! Il est tout à fais normal que je m'occupe du lycée !
Moi : Oh ? Alors je devrais plutôt te considérer comme un valeureux chevalier ? Dis-je avec le sourire
Allen : Tout à fait Milady. (il me fit une révérence)

Waouh ! Ce garçon était décidément très étrange et très attirant ! Il avait du charme et un humour semblable au mien.
On se mirent à rire sans pouvoir s'arrêter, on se connaissait à peine mais j'avais l'impression de l'avoir toujours connu... Pendant un cour instant on se regarda fixement comme pour attendre un signal de l'autre (je sais vous allez me dire que je me fais des films ! MAIS JE M'EN FOUS !) mais c'est finalement la sonnerie de la fin de journée qui nous indiqua qu'il était l'heure de partir dans nos maisons.

Allen regarda sa montre et passa d'un air serein à celui de paniqué.

Allen : Désolé ! Désolé ! Je t'ai retenus alors que tu dois rentrer chez toi ! Je suis sincèrement désolé !

Il se mit à courir comme si il avait une fusée collée à son derrière pour finir par me laisser seule.
Un rire timide sortit de ma bouche.
Allen... Oui ce nom me plaisait, et j'avais la ferme intention que cet étrange garçon devienne mon ami.


*au Japon les clubs sont très nombreux, il arrive même que certains soient supprimés pour leurs effectifs trop faibles ou tout simplement car le club n'est pas populaire.

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloclo

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 19
Localisation : En France

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Lun 15 Oct - 19:00

J'adoree !!!!!! trop !!!!!!!!!!!!!!!!!! La suite ! PLease !!!!!!!!!!!! Le suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Mar 16 Oct - 16:24

Et voilà la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J'espère que ça vous plaira ! Dites moi si il y a des petits problèmes et tout ! N'hésitez pas :D





Lendemain 8H00 du matin, les yeux lourds, je finis par me réveiller accompagné de la musique de mon réveil : « Lève-toi ! Le lycée n'attend plus que toi ! Évite d'emmerder les pions, putain t'a pas mis ton caleçon ! »
Oui... c'est la musique de mon réveil (SANS COMMENTAIRES !)

Rahlala ! Sérieux parfois je mettrais plutôt cette chanson : « Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'école ? C'est ! Ce ! Sacré Charlemagne ! Sacré Charlemagne ! »
Il aurait mieux fait de pas exister lui...
Bon lever assez rude, et voilà la grande question de : Quel soutif dois-je porter !? Oui c'est une grande question pour les fortes poitrines. Car voyez-vous nous ! Les femmes à la sensualité extrêmement développé, on s'inquiètent de l'image de nos seins quand ils sont couvert par un bout de tissu. Si ce soutif blanc ne va pas être trop petit, ou si le noir ne me grossit pas ou encore le soutif rose avec des cœurs... (Mais c'est pas à moi celui là !) Enfin bref vous comprenez !
Donc après plusieurs essayages, je finis par remarquer que mon car était déjà là et que je n'avais toujours pas manger !

Fuck ! Il pleut en plus ! Tant pis pas le temps de prendre un parapluie je fonce !
Je courus légèrement déshabillée, pieds nus, jusqu'à l'arrêt. Je vous épargne le regard du chauffeur obèse du car qui me regardait comme si il n'avait jamais vu un soutif de sa vie. Bon je l'avoue c'est pas très glamour, même pas du tout...
« Bon... Trouver une place... Trouver une pla- »
C'est alors que je finis par trouver une place libre à coté d'une fille plutôt grande. Elle avait des yeux violets et de très longs cheveux noirs, ou verts... elle était plongée dans son rubix cube, quand je viens m'asseoir près d'elle c'est à peine si elle me remarqua. Pendant tout le trajet je l'admirais, ou plutôt j'admirais la patience et aussi l'obsession qu'elle avait en faisant son jeu. Elle avait l'air passionnée, captivée par ce rubix cube. Prenant mon courage à deux mains je finis par lui dire :
Moi :« Tu sais, pour finir le rubix cube il faut commencer par faire le côté blanc du cube.
… : Pardon ? Dit-elle en relevant la tête.
Moi : Tu ne pourras le finir quand commençant par terminer le côté blanc !
… : Ah... Sans doute »

Je n'existais pas... elle m'ignorait tout simplement. Elle ne suivit même pas le conseil que je lui avais donner ! Qu'elle *** !!! Jamais je n'ai vu quelqu'un d'aussi blessant en étant calme comme elle l'est. Mais pour qui elle se prend sérieux !?

Le bus s'arrête. Je compris que j'étais arrivée au lycée, et pour une fois, TANT MIEUX !

En déposant mon pied sur le trottoir, je me sentis seule, perdu... J'ai souvent cette impression en sortant de mon transport commun. Pourtant des milieux de lycéens m'accompagnent sur le chemin, mais aucun ne me semble sympathique n'y digne de confiance. Avec mes seins énormes, j'ai toujours la sensation d'être observée, et que le regard des personnes ne se tourne que sur ma poitrine. BANDES DE PERVERS !!
Je n'avais vraiment pas envie de me prendre la tête avec ça, cette journée allait tout simplement être pourrie : Personne ne s'inscrira dans mon club et d'ici trois jours il sera totalement effacé de la surface du lycée. Et dire que je mettais donnée du mal pour faire les affiches !
Soudain on me tapota l'épaule droite, je me retourna et je vis la peste du car. Qu'est ce qu'elle me veut !?
… : « Hé ! Ça marche la technique du côté blanc en fait !
Moi : Bah... Oui forcément, c'est écrit dans le livret des soluces !
… : Tu m'impressionne dis donc ! :)
Moi : … Euh oui si tu veux. Bon tu m'excuses mais je dois y aller...
… : Faisons le chemin ensemble ! Je suis dans le même lycée que toi après tout !
Moi : Comment tu le sais ?
… : Héhé ! Je l'ai remarquée c'est tout.
Moi :...
… : Oh ! Pardon ! Je ne me suis pas présentée, je m'appelle Lenalee Lee !
Moi : Enchanté... (MDR !!!! Son nom c'est une belle blague !) moi c'est...
Lenalee : Pas la peine ! Je connais déjà ton prénom ! Tu t'appelles Mikuru.
Moi :... (Elle à fait une enquête sur moi c'est pas possible !?)

Avant même que je puisse le donner une réponse elle me tira par la manche et m'amena vers le lycée, je devinais le sourire qu'elle avait aux lèvres. Elle devait surement rire de la figure que j'affichais.
Mais avouez que cette fille est comme même très étrange ! Mais bon... elle a l'air heureuse alors laissons la savourer son plaisir (elle me fait grave flipper...)
A travers la foule d'étudiants en délire devant le lycée, je l'a perdue de vue, et je sentais qu'il n'y avait plus aucune pression sur la manche de mon uniforme. J'avais beau l'a chercher, elle avait complétement disparue de mon champ de vision, « Lenalee ! Lenalee ! » Aucne voix ne répondis à mon appel.
Roh ! Et puis bon débarras ! Je n'allais pas continuer à la chercher alors que j'étais déjà à la bourre, je préfères perdre une fille bizarre que raté mon avenir, d'autant plus que c'est l'année des examens plutôt lourds au Japon !
La matinée passa plutôt vite, et malgré moi, l'heure du déjeuner arriva, elle aussi rapidement. Pour moi l'heure du midi c'est plus une torture qu'autre chose, je n'ai personne avec qui manger, je n'ai pas d'amis. Je comptait sur mon club pour faire des rencontres, d'autant plus que notre principale point commun aurait été les obus qu'on a au torse. Alors j'ai fini par sortir du lycée pour pouvoir m'isoler et manger tranquillement sans être dérangée, ni embêtée. Arrivé dans le parc, qui était mon petit bistrot pour moi (souvenir de la prof de français qui a dit que j'avais des phrases du type d'un mec au bistrot : histoire vraie !) Je m'installa sur mon banc qui était déjà chauffé par le soleil, et je savourait le sandwich de ma fabrication.

J'espère que ce soir j'aurais des membres !

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Lun 22 Oct - 19:04

Et voilà la suite ! Grand évènement dans la vie de notre héroïne ! j'espère que vous aimerez !



Et mince ! Il s'est mit à pleuvoir, me voilà toute trempée maintenant. C'est décidément pas ma journée !
Je courus le plus vite possible à la recherche d'un abri. Malheureusement la pluie brouillait ma vue et me fis glisser sur le trottoir.
Aïe Aïe ! Mes fesses me font atrocement mal ! Et le sol est tellement humide que ma culotte est toute mouillée (pas d'allusions douteuses hein !?) . Mes cheveux étaient tellement humidifiés qu'ils ressemblaient à une serpillière.
Je finis par craquer, et les larmes qui coulaient sur mon visage se mélangeaient avec les gouttes d'eau du ciel.
J'avais beau m'essuyer je savais que cela ne servait à rien car la pluie ne cessait pas, et je ne me décidait pas à me lever.
Tout un coup, je ne sentis plus l'humidité du ciel mais son bruit persistait. Je leva la tête et je vis Allen, qui m'abritait avec son parapluie.

Allen : « Bah alors ? Qu'est-ce que tu fais là ?
Moi : …
Allen : Mais regarde toi tu es toute trempée ! Vite ! Mets-toi sous mon parapluie ! »

J'étais tellement émue et sans voix que j'obéissais sans comprendre vraiment les mouvements que je faisais. Je me colla contre lui sous son parapluie, et tout d'un coup, sa chaleur corporelle me réchauffa un peu. Je sentait son torse contre mon bras, c'était tellement agréable que j'en oublia les raisons de mes pleurs.

Allen : « ralala ! C'est dangereux d'être dehors avec un temps pareil ! Tu risque de tomber malade maintenant. Qu'elle idée de déjeuner dehors un jour de pluie ! Tu m'explique ?
Moi : Je suis désolée... Je mange tout le temps dehors d'habitude. En plus il faisait beau ce matin, je ne pouvais pas m'attendre à ce qu'il y est une rafale de pluie.
Allen : Peut -être mais comme même ! Tu devrais manger au self aussi ! Avec tes amies.
Moi : Haha... »

Il n'avait pas compris que mon rire était ironique, tout au long du retour du chemin du lycée, Allen n'arrêta pas de me faire la morale sur la santé et l'importance de la nutrition, malgré l'air agacé qu'il affichait, je ne pouvais m'empêcher de sourire et de rougir. Allen est une personne bien, très bien même. Je me demande pourquoi il s'intéresse à moi, je suis de nature colérique et lui est plutôt calme. On est tellement opposés et pourtant, les disputes ne viennent pas nous embêter, se ne sont que des rires, des sourires qui sont au rendez-vous.
Même si j'ai l'impression qu'il est gentil avec moi, j'ai aussi l'impression qu'il le fait par pitié... Si au fond il ne le faisait que pour sa B.A de la journée ? Si je n'étais qu'une fille comme une autre à ses yeux ? Si je n'était pas importante ? Si il avait déjà trouvé son âme sœur ?
Je ne sais pourquoi mais l'idée d'imaginer une seule seconde que ces suppositions soient vraies me déplais.
Ce n'est pas que je sois amoureuse mais... J'aimerais restée le fille qu'il vient toujours secourir, qu'il reste mon sauveur.

Le soleil finit par se lever. Les rayons dorés du soleil me procurèrent une sensation de bien-être. Et cette sensation agréable s'accentue avec ce compliment que je n'oublierais jamais :

Tu es si belle Mikuru...


En entendant ces mots je finis couleur tomate. Mon visage était tellement rouge que j'avais moi même l'impression que ma tête allait exploser tellement j'étais heureuse. C'était le 14 juillet dans mon corps ! Je mis mes mains sur mes joues pour cacher cette puissante joie mais Allen pris mes mains et me dis : « Nan... ne cache pas ce joli visage »

j'étais si heureuse... Si heureuse que je finis par pleurer de joie.

Allen : « Quoi !? Mais pourquoi pleures-tu ? C'est un compliment que je te fais là !
Moi : O-oui... Snif Je sais... Snif
Allen : Alors pourquoi ?
Moi : Aucun garçon ne m'a fait un tel compliment... Snif... J-je... Je suis si heureuse. »

La mystérieuse maladie de la rougeur de mon visage contamina celui d'Allen, lui aussi se retrouva rouge comme une tomate.
Mais vous avouerez comme même que un compliment comme ça ! Ça tue de bonheur !
L'embarras qui nous habitait laissa place à un grand silence brouillé légèrement par mes sanglots.

Le silence fit de courte durée, une voix familière se fit entendre :
Lenalee : « ALLLEEEENN !!! »

Oui... cette voix geignarde n'était autre que celle de Lenalee Lee, la fille au rubix cube. Elle se jeta dans les bras d'Allen. Je me sentait assez gênée... d'abord par la tournure de la situation mais aussi par l'image que j'ai d'elle... alors que c'est l'amie d'Allen.

Allen : « Doucement Lenalee ! Nous ne sommes pas seuls...(Allen la repoussa doucement)
Lenalee : Ah ?... »

Elle finit par me remarquer mais elle n'avait pas l'air très enjouée de me revoir. Elle me pointa du doigt et se mit à dire :

Lenalee : « Ah oui ! Mais t'es la fille de ce matin ?! Ça alors quel hasard !
Moi : O-oui... Excuse moi pour ce matin je n'ai pas pu finir de te suivre tout à l'heure, il faisait nuit... et...
Lenalee : Ne t'inquiète pas ! De toute façon j'avais juste voulu faire le chemin avec toi, mais au lycée... chacun vit sa vie !
Moi : O-oui... (merci ! Pétasse ! Ma première impression était décidément la bonne.)
Allen : Vous vous connaissez ?
Lenalee : Oui mais c'est pas important ! Juste une connaissance rien de plus !
Moi : Oui c'est ça ! Et j'espère que ça le restera !

Je partis. Je n'écoutait même plus la voix d'Allen qui me disait de rester. Qu'elle pouffe ! Elle me traite comme un microbe devant lui ! Je ne vois pas comment il fait pour supporter une chipie pareil, peut-être qu'il ne la connaît pas sous son vrai jour, en tout cas avec moi.

Les cours ne furent que peu intéressants, surtout ceux de physique Chimie ! A faire un TP sur l'œil, l'excitation est au maximum !
Et l'heure tant redouté arriva, je traversa les couloirs de l'établissement et je me doutais bien que je serais encore la seule dans la salle ce soir, mais je passais au dessus ! En tant que présidente je me dois d'être forte et courageuse !
Je pris le dernier croisement avant de me retrouver face à la salle de cours mais à ma grande surprise quelqu'un m'attendait. C'était une jeune fille.
Elle m'aperçue et me salua et se mit à bafouer : « J-je... Je m'appelle Na- Nakata Sae !
En-Enchanté ! »


à ces airs là je me mis à penser qu'elle était nouvelle, et qu'elle c'était sans doute perdue. Je lui demanda :
Moi: « Enchanté ! Que puis-je pour toi ?
Sae : Et bien... Le club de... filles à gros seins... c'est ?
Moi : Oui c'est ici et je suis la présidente, malheureusement ce club n'est pas très actif...
Sae : Pas très actif ?... de quelle manière ?
Moi : à part moi il n'y a aucun membres.
Sae : Ah ? Vous êtes si peux nombreux ?
Moi : Et oui !...
Sae : J'ai bien fait de venir alors ! (elle se retourna vers moi avec le sourire)
Moi : Comment ?
Sae : Je suis venue m'inscrire dans ce club !


Dieu existe. Maintenant j'en suis sûre.

__________________________________________________




Dernière édition par Amélimélo22 le Mar 23 Oct - 17:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloclo

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 19
Localisation : En France

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Mar 23 Oct - 15:32

J'adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!! hihusilver nosebleed
Je veut la suite ! !! !!! encore, ne t'arrete pas toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Mar 23 Oct - 16:57

MERCIIIIIII !!! C me fait vraiment plaisir ;) tk la suite aura lieu

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Dim 18 Nov - 14:45

Voilà !! ça a mis du temps mais la suite est finalement sortie XD J'espère que ça vous plaira ! Sans plus d'attente je vous laisse lire !

Ma béatitude finit par effrayer Sae-chan, elle rougit légèrement et se mit à tousser :
Sae : HM ! HM ! Fit-elle avec son poing fermé devant sa bouche.
Moi : Ah... ! Oui ! Sae alors !? Et bien je te suis très reconnaissante de venir t'inscrire ! Tu n'imagines pas la joie que ça me fait :-D après tout cela fait plusieurs jours que j'attends des membres.
Sae : ...Je suis désolée...
Moi : Hein ?
Sae : j'aurais dû venir m'inscrire plus tôt mais je n'en avais pas le courage ! >< A vrai dire je suis très timide alors s'inscrire dans un club c'est un exploit pour moi mais en plus...
Moi : En plus ?
Sae : Baaah... c'est pas un club très commun après tout non ? Dit-elle avec une voix presque imperceptible.
Moi : HAHA oui ! ^^' C'est sur que j'ai eu beaucoup de cran pour sa création haha...

Un blanc des plus silencieux se fit entendre et le malaise entre nous deux ne s'éternisa pas à venir nous rendre visite. C'est vrai que c'était super que Sae fasse partie de mon club mais... j'ai bien peur que sa timidité soit très présente.
Je finis par ouvrir la porte du local et laissa entrer ma nouvelle partenaire de grosses poitrines en première, elle s'installa autour de la table ,que j'avais soigneusement nettoyée avant une possible visite.

20 minutes plus tard....

Bon... j'aurais bien aimée qu'elle finisse par parler, mais jusqu'à la toute fin elle n'aura pas prononcer ne serais-ce qu'une phrase. Moi non plus d'ailleurs... Quoi !? C'est pas parce que je suis la meneuse du mouvement que c'est à moi de commencer la conversation !
Il était l'heure de rentrer chez soi et malgré mon enthousiasme du début, pour la première fois j'avais hâte de rentrer. Sae se leva calmement, rangea sa chaise, me salua et partie. Sans un mot.
J'étais sure qu'elle ne remettrait jamais les pieds ici et c'était tout à fait compréhensible.
En fermant la porte une larme coula sur ma joue, pas une larme de tristesse non... mais de désespoir : la seule fille potentielle de rester avec moi dans ce local pourrit ne reviendra jamais.
Comment fais-je pour ne pas être capable de garder des gens auprès de moi ? Pourquoi ça finit toujours de cette manière ? Suis-je si repoussante que ça ?
Les questions que je me posais résonnaient dans ma tête et ne pouvaient recevoir de réponses.
Je marchais très lentement en direction de l'arrêt de bus, tête baissée et regard vide... J'étais tellement en colère contre moi !

Allen :
Mikuru ?
Moi : Allen... ? Mais...
Allen : Je t'ai cherchée partout mais sans jamais te trouver, pourquoi es-tu partie comme ça tout à l'heure.
Moi : …

Je ne désirais pas répondre, je ne voulais pas que ça finisse en dispute. Je me sentais assez nuisible comme cela.

Allen (en agitant sa main devant mon visage) :
Youhou ! Allo la terre !
Moi : Ici la lune...
Allen : … :-(
Moi : Pardon...
Allen : J'ai fais quelque chose de mal pour que tu sois dans cet état ?
Moi : nan nan rien...
Allen : Tu es sure ?
Moi : oui oui...
Allen : Tu es VRAIMENT sure ?
Moi : MAIS OUI JTE DIS !

Allen me regarda les yeux ronds... Il semblait déboussolé, Crétine de Mikuru ! >< ne te défoule pas sur lui !
Mais je lui en veux de s'être fait prendre dans les bras de l'autre meuf là !
Je me mordis les lèvres et finis par lui demander : « Tu sors avec Lenalee ? »
Je t'en supplie dis moi que ce n'est pas vrai !

Allen : Oui.

Les choses étaient claires... Il sortait avec elle. Je fondis en larmes, ce qui c'était passé entre nous était trop beau pour être vrai de toute évidence.



Moi : Alors... c'était quoi tout à l'heure ?... Quand tu m'as dis que j'étais belle. Des paroles en l'air ? Tu te moquais de moi c'est ça ?!
Allen : Mais non ! Je pensais bine sûr ce que je t'ai dis !
Moi : Mais tu me l'as dit en sachant que tu sortais avec cette fille ! N'as-tu pas de cœur ? Même envers elle c'est monstrueux ! C'est comme la tromper !...
Allen :

je n'entendais plus que mes pleurs, il ne tentait même plus de se défendre, il savait que j'avais raison sur toute la ligne. Et dire que je commençait à tomber amoureuse de lui...

Allen :
Mais je ne veux plus être avec elle... c'est avec toi que je veux être !
Moi : Quoi ?
Allen : Je sais que je ne te connais que depuis quelques jours mais je veux être avec toi !
Moi : alors... pourquoi n'as-tu rien dis à Lenalee ? Pourquoi ne romps tu pas clairement avec elle !?
Allen : ça l'anéantirait...
Moi : ( QUOI !? Il se fout de moi là !) Mais si tu veux être avec moi il faut bien qu'elle parte...
Allen :
Moi : … Je vois.

Je commençait a reprendre ma route quand il m'intercepta le bras et me dit : « Est-ce un refus ? »
Je ferma les yeux et lui repondit : « Je ne veux juste pas être complice de ta lâcheté et en subir les conséquences. »
Il lâcha mon bras pour me laisser repartir mais je ne bougea pas. Je tourna mon visage derrière mon épaule pour voir ça réaction : Il n'afficha aucune expression.

Moi : Je te laisse 3 jours.
Allen : Quoi ?
Moi : 3 jours pour la quitter ! Passez ce délais tu m'oublierais définitivement, je ne te reverrais plus.

Je ne lui laissa pas le temps de répondre, si il me répondais quelque chose qu'il ne me plairais pas j'aurais trop de remords : d'avoir espérée.

Ma vraie personnalité faisait enfin surface, je ne laissa plus la petite chose fragile apparaître devant lui, maintenant il ne verra plus que la femme déterminée que je suis ! Et que ça lui plaise ou non, je ne changerais pas de sitôt.

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Dim 16 Déc - 12:21

Appel !

Me voilà à cours d'idées pour l'histoire...
Alors au lieu de mettre fin à l'histoire je m'adresse à vous fidèles lecteurs (je crois...) !
je vous demande :
Que souhaiterais vous voir apparaître dans l'histoire ?

Attends vos réponses avec impatiente :)

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miette Halia
Admin Hetalienne
Admin Hetalienne
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 22
Localisation : Avec Daniel, Italie et Sherlock dans la Chambre 221B, au Château de Brunnenberg, en Hetalie.

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Sam 29 Déc - 20:07

J'étais persuadée d'avoir commenté. .__.
Et bien juste pour dire : j'adore !
Je connais aucun des personnages (juste de nom et de visage) et je les trouve vraiment attachants ! J'ai vraiment hâte de savoir comment ça va se passer pour Mikuru !

Je serai pas te dire quels personnages on pourrait voir apparaître... Est-ce que tu connais Tsubaki de Soul Eater ? Ou bien Mion dans Higurashi, vu qu'elle a une grosse poitrine. XD

Vivement la suite ! *w*

__________________________________________________

________
署名ミエッテ :
 



"The shortest distance between two people is a smile."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labottehetalienne.kazeo.com
Amélimélo22
Modératrice Witch Hunterienne
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 21
Localisation : Dans le QG des Witch hunters de classe S

MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   Dim 30 Déc - 11:39

Mais oui ! Tsubaki je l'avais complétement zappée ^^' je l'a ferait apparaître tiens !

la SUUIIIIITTE ! voilà ! J'espère que ça vous plaira




Lundi matin, début d'une nouvelle semaine. À travers la fenêtre je peux admirer la pluie battante dehors, il m'en faut du courage pour me lever de mon lit et affronter le temps cruel de cette journée.

Nouvelle semaine et nouvelle apparence : je me suis couper les cheveux et je les teints en bruns foncés, ça leur donne du caractère et j'ai l'air moins fragile qu'avant.
Enfin debout, devant la glace du miroir je pus me voir de plus près, au début je n'étais pas sure de ce que je faisais, c'était surtout cette histoire avec Allen qui me préoccupais. Je me suis coupé les cheveux pour ressembler un peu plus a Lenalee physiquement je l'avoue...

Mais je trouve le résultat très réussit ! Et je peux même mettre le bandeau jaune que ma mère m'a offert !
Je me sens revivre... mais au fond j'appréhendais cette journée : j'allais revoir Allen, il avait pris sa décision désormais. Lenalee aussi je l'appréhende, si Allen a décidé de venir avec moi elle sera son EX-petite amie et je doute que le fait de me voir lui fasse plaisir.

De toute façon je saurais bien assez tôt ce qu'il c'est passé je l'a voit dans le bus le matin.

Espérons que la chance soit avec moi !
…...........................................................................

Dans le bus Lenalee n'étais pas là, j'ai su plus tard au lycée qu'elle ne se sentait pas bien du tout et qu'elle avait préférée rester chez elle... Est-ce parce qu'Allen l'aurait larguer ? Joie ! J'aurais eu un tel impact sur lui c'est ça !? Me savoir désirer par ce garçon mystérieux me fit rougir de plaisir alors qu'au fond les affirmations que je faisais n'étaient pas du tout certaines.

En tout cas j'avais raison pour une chose : Mes cheveux faisaient l'unanimité ! Tout le monde me disais : « Ohh ! Ça te va trop bien ! »
Bon c'est plaisant mais à la longue ça devient lassant...

Sortant de la salle des profs je tenais le papier de la destruction de mon club, malgré les efforts que j'avais fait, cela ne suffisait pas... Il me manque juste un membre.

J'arrive le pas lourd devant ma salle et par le plus grand des hasards, je ne suis pas seule : Sae est accompagné d'une jeune fille blonde aux yeux bleus, elles ont l'air de m'attendre.

Sae : « Oh Sempaï ! Fit-elle en secouant son bras pour me faire signe, nous t'attendions !
Moi : Vous m'attendiez ?
Sae : Bah oui !
Moi : Pourtant vendredi tu semblais perplexe... tu n'as rien dit.
Sae : Oui c'est vrai... mais je suis timide et on était que toutes les deux... je n'avais pas beaucoup de choses à dire... mais toi non plus tu disais rien ! Tu es la présidente je m'attendais à avoir des précisions sur le club.
Moi : haha... c'est juste que le club ne fais rien de précis... enfin je n'ai pas d'idées. Mais sinon qui est cette fille ?
Sae : Oh pardon ! Je te présente Sena Kashiwasaki ! C'est une de mes camarades de classe, comme tu peux le constater elle aussi à des atouts énormes. »



Je l'observa avec silence, elle ne me regarda même pas... Qu'est ce qu'elle vient faire ici ?

Moi : « Eeeet... Tu es venue t'inscrire où tu vas continuer à m'ignorer ? »

Elle se retourna et me regarda droit dans les yeux.

Sena : « Je te regarde.
Moi : OK ! Donc tu es venue m'observer c'est ça ?
Sena : Bien sûr que non ! Si je suis ici c'est pour m'inscrire. Sae m'a dit qu'un club sur les seins était en activité, alors je suis venue. »

ça alors ? Une fille au caractère de cochon vient s'inscrire ? Mais cela veut dire que mon club ne va pas être détruit !
Je souris et d'un geste franc je déchira la feuille de papier que pesait dans mes mains. Et d'un ton faux cul comme pas possible je dis : « Je suis très heureuse de t'accueillir ! Bienvenue parmi nous Sena ! »

Je ne perdis en aucun cas mon sourire, cette fille que je connaissais à peine mais qui me tapais sur le système était ma roue de secours, grâce à elle j'allais enfin pourvoir souffler et ne plus me soucier de mon club.
Quand nous fûmes installées dans la salle, un blanc refis surface : en même temps je n'avais rien à leur dire, vu que je n'avais rien prévus. Au bout de quelques minutes Sena explosa et se mis à m'engueuler :

Sena : « Bordel ! Mais quand tu vas ouvrir ta bouche toi !? Ça fait plus de 5 minutes qu'on attend un signe de ta part !
Moi : Ne perds pas ton calme voyons, j'étais juste entrain de réfléchir.
Sena : Ah oui ?! Et à quoi !?
Moi : … bah à ce qu'on doit faire ^^'
Sena : Quoi !? Mais tu te fous de moi là ! Je suis pas venue ici pour attendre gentiment que l'heure passe, je suis là pour qu'on parle de nos obus ! C'est même le but essentiel de ton club pauv' tâche ! »

Sena marqua un point, c'est sûr que pour une présidente j'étais loin d'être au top et au fond de moi je n'avais aucunes idées des activités de mon club... Certes nous devons parler de nos poitrines mais on ne va pas passer une heure juste à cela.

Moi : « En fait je pensais que durant cette première heure passée ensemble, nous élaborerions les activités et sorties que nous ferons au cours de cette année.
Sena : Ah... T'aurais dû le dire plutôt. Elle ouvrit son sac et en sortit un crayon et une feuille de papier, Allez-y j'écoute.

Sae : Nous pourrions organiser des cours de self défense non ?
Moi : Self défense ?
Sae : O-oui... pour savoir comment réagir face à des pervers... qui penseraient à nous peleter. Dit-elle en rougissant.

Sena : Excellente idée Sae-chan ! Comme ça on sera déjà plus sure de nous ! Alors je note : Self défense. Et ce serait tous les combiens ?
Sae : Une fois par semaine je pense...

Moi : NON !... 2 fois par semaine c'est mieux ! »

je vis apparaître une sourire sur les lèvres de Sae, la pauvre ! Je pense qu'elle avait cru que je trouvais son idée stupide.

Sena :« Ok ! C'est noté ! Et après ?
Moi : On pourrait organisé des voyages de découverte !
Sena & Sae : … Pour quoi faire ?
Moi : Euh bah... Je suis la présidente alors ne posez pas de questions ! On organisera des voyages un point c'est tout ! ><
Sena : Bon d'accord.
Sae : On pourrait organiser des manifestations ! Cela nous permettrais de nous exprimer sur notre physique aux autres jeunes filles complexées et en même temps de gagner de l'argent pour les voyages qu'on fera !
Sena : MAIS OUI ! Tu es un génie Sae !
Sae : héhé... merci ! »

Sae remarqua ma nouvelle coiffure et m'envoya une multitude de compliments.

Waouh ! Si j'avais cru qu'elles seraient autant impliquées là dedans j'aurais crée ce club depuis bien longtemps. Avec elles, l'heure passa très vite ! Et quand elles partirent on peut dire qu'elles étaient enjouées ! Tant mieux, au moins j'étais sure qu'elles allaient restées pendant un moment. Quand je sortis le trousseau de clés pour fermer le local j'entendis des pas se rapprocher, intriguée je me tourna vers ce bruit et je vis... Lenalee (elle était pas censée être malade ???).
Je voyais bien qu'elle n'était pas très contente de me voir, elle avait les sourcils terriblement froncés (plus froncés tu meurs ! XD), hésitante j'engageai la conversation :

Moi : « Hum... Salut Lenalee ! T-tu voulais quel-
Lenalee : Tais-toi ! Je ne veux pas te parler !
Moi : Ah................. alors pourquoi t'es là ? –'
Lenalee : Et bien... enfin bref ! Allen m'a parlé !
Moi : (oula ! Elle est en pétard avec un peu de chance il a cassé ! Il n'a pas pu résister à mon charme héhé) Oui et ?
Lenalee : Alors comme ça tu fais des avances à mon mec !?
Moi : Hein ?
Lenalee : Fais pas l'innocente ! Il m'a tout raconté !
Moi : Mais il t'a raconté quoi ?!
Lenalee : Comme quoi tu lui aurais fait une déclaration enflammée vendredi soir ! Apparemment tu l'aimais depuis la première fois, mais désolé ma vieille il sort avec moi ! Tu croyais sincèrement que ta misérable tentative allait le faire faire tout plaquer pour toi !? Hahaha la bonne blague ! T'es pas du tout son style ! »

L'enfoiré ! Quel salaud celui-là ! Juste parce que je me suis montrée raisonnable et loyale envers sa peste de petite-amie, je me prend tout sur la gueule !? Je vais lui faire payer au centuple ! Je n'ai pas changé pour me faire marcher sur les pieds !

Moi : « Tu vas fermer ta bouche immédiatement ! Pour info je préfère torcher le cul de Hitler que de sortir avec Allen ! Et tu sais pourquoi ? Parce que ton mec c'est une mauviette ! Il assume pas ses actes et il a juste pas les couilles d'affronter en pleine face un râteau !
Lenalee : Un râteau !? Tu vas pas me faire gober que c'est lui qui voulais sortir avec toi !
Moi : Pourtant c'est l'exacte vérité ma chère ! C'est lui qui est venue Vendredi soir me voir pas l'inverse ! Change pas le scénario juste pour que ça te plaise. Et tu sais quoi je lui est dit que je ne sortirais pas avec lui pas avant qu'il ne casse avec toi. C'est plutôt sympa de ma part non ? T'aurais préférée qu'il y est marqué COCU sur ton front ? J'en doute. »

Le visage de Lenalee ne c'était pas radoucit au contraire il a plutôt eu tendance à se contracter encore plus. Bien fait pour elle ! Je n'ai pas à me faire marcher dessus ! Surtout pas de cette manière. Je ne lui laissa même pas le temps de répliqué, je n'avais plus rien à lui dire de toute façon et à son copain non plus... J'étais tellement déçue de lui, en même temps je n'aurais pas dû en espérer autant, c'est un homme après tout.
De par la fenêtre du couloir je pus admirer la sublime engueulade de mon couple préféré ! Ce que je lui avait dit avait dû lui faire un petit effet malgré moi.



… : « Excusez-moi...
Moi me retournant : Oui ?
… : Vous ne saurez pas où est le bureau des professeurs ? »

un jeune garçon de mon âge se trouva devant moi, il avait les cheveux courts bruns et un regard endormi, j'eus donc du mal à distinguer la couleur de ses pupilles. Il n'était pas spécialement beau mais je ne pouvais pas détourner mon regard de son visage... Il me faisait un de ses effets !^^



… : «...Alors ? Vus savez ou pas ?
Moi : Ah ! Hum... Un peu que je sais où c'est ! Ces derniers temps je n'ai pas arrêtée d'y aller ! Je vais t'y accompagner !
… : Merci c'est gentil mais...
Moi : Aucun refus ne saura agréer !
… : Bon... »

On marcha tous les deux sans prononcer un seul mot, le vide total. Mais ça ne me gênais pas, car au fond ce garçon mystérieux me plaisais bien, et que même si il n'avait rien à me dire ça ne m'embêtais pas car passer du temps avec lui même court me plaisais bien.

… : « Bon bah... On est arrivés...
Moi : Oui...
… : Merci de m'avoir accompagner c'est très aimable à vous.
Moi : Tu peux me tutoyer tu sais.
… : Pardon ?...
Moi : Bah oui t'as le même âge que moi ! Ça me fais bizarre que tu me vouvoie.
… : ...Comme tu veux. »

Il posa sa main sur la poignet de porte et d'un geste vif je posa ma main sur la sienne, il me regarda tout rougissant.

Moi : « Demain... Tu voudras bien manger avec moi ?
… : Mais... Tu ne sais même pas comment je m'appelle !
Moi : C'est si grave que ça...?
… : Un peu...non ?
Moi : ça veut dire que c'est non pour demain ?
… : ….
Moi : (soupir) Tant pis j'aurais essayée ^^'»

Je retira ma main et commença à marcher en direction de la sortie du lycée mais une voix m'interpela :« Mon nom c'est Kyon ! Et c'est oui pour demain ! » Je me retourna en souriant avec toutes mes dents, pour la première fois de ma vie je n'avais pas peur de donner suite avec un garçon.

__________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melon-chan ! les femmes au combat !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Melon-chan ! les femmes au combat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Morin-Rotureau, Evelyne] 1914-1918: Combats de femmes.
» Question pour les "adeptes" du combat spirituel
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» Résultat de combat et prise de flan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neige Sibérienne & Soleil Levant :: Creation Room. :: Partie Fanfiction-
Sauter vers: